La schizophrénie

La schizophrénie est une maladie psychiatrique dont les causes peuvent être génétiques ou environnementales, elle est définie par un délire non systématisé, une dissociation de l’esprit, des émotions et de la pensée ; des angoisses de morcellement, d’anéantissement, de vide et d’intrusion. La schizophrénie entraîne souvent un retrait social de l’individu.

·      Les symptômes dits positifs sont ceux qui peuvent le plus impressionner car ils englobent les hallucinations et les délires. Ils peuvent faire surgir une paranoïa qui se définit comme un sentiment de persécution constante, une mégalomanie qui est une surestimation de sa propre personne, un sentiment de puissance et de supériorité, des idées délirantes invraisemblables et excentriques, ou encore des hallucinations sensorielles : auditives, visuelles, olfactives, tactiles ou gustatives.

·    Les symptômes dits négatifs ou déficitaires sont un appauvrissement affectif et émotionnel. Ils se définissent par une apathie c’est-à-dire une impassibilité et une indifférence, une perte de passion et de motivation, ce qui conduit le patient à se retirer socialement et à s’isoler du reste du monde. Ces symptômes peuvent ressembler à une dépression.

·    Les symptômes dits dissociatifs sont une désorganisation de la pensée, des paroles, des émotions et des comportements corporels. L'individu devient incohérent, son discours n'est pas logique et ses pensées sont perturbées. L’attention du patient est touchée, il a du mal à se concentrer et à se faire comprendre, la personne a des difficultés à prendre des décisions même minimes. Les tâches simples sont difficiles à faire pour lui ce qui peut être un handicap dans son quotidien.

 

Pour les adolescents, l'apparition du trouble de la schizophrénie aura des conséquences directes sur leurs résultats scolaires et leur vie personnelle, les performances à l'école seront en baisse, les élèves connaîtront un manque de motivation, des troubles du sommeil peuvent toucher les individus et causer de l'irritabilité, ils seront en retrait et rejetteront leurs amis et leurs familles ce qui créera de la solitude et une humeur dépressive.

Les pensées et les comportements suicidaires sont très fréquents chez les personnes atteintes de schizophrénie. Les risques de tentatives de suicide sont nombreux chez les personnes schizophréniques et les suicides sont donc une des complications du trouble.

Les causes n'étant pas encore certaines, il peut être difficile de prévenir la schizophrénie, cependant, pour les personnes qui courent un risque d'être atteintes de cette maladie, par exemple à cause d'un lien génétique, plusieurs comportements peuvent éviter de déclencher les symptômes de la maladies :

· Les situations de stresse

· La consommation de drogues dures ou douces

· La consommation chronique d'alcool

Consultez l'un de nos Psys spécialites de

La schizophrénie

en vidéo:

No items found.
Les services de télé-thérapie mis à disposition grâce à Voirmonpsy sont fournis par des psys agréés et thérapeutes certifiés. Ces professionnels fournissent des services via la plate-forme de télépsychologie de Voirmonpsy. Voirmonpsy ne fournit pas elle-même de services de santé.

 Voirmonpsy n’est pas pour vous si :

Vous êtes mineur     
Vous êtes en état de crise aiguë, en particulier de crise suicidaire, de dissociation ou de psychose aiguë.    
Une thérapie judiciaire a été demandée  

Voirmonpsy n’est pas un service d’urgence.
Pour toute urgence appelez le 112 (n° d’urgence européen)