La dépression

La dépression est une maladie caractérisée par une humeur dépressive, une perte de motivation, des troubles alimentaires et du sommeil, une difficulté à éprouver du plaisir, une perte d’estime de soi et des pensées morbides.

 On différencie 4 grands types de dépressions :

  • Le trouble dépressif majeur
  • La dépression saisonnière
  • La dépression post-partum
  • Le trouble dystymique

Les symptômes principaux de la dépression sont : l'humeur dépressive, les troubles du sommeil, les idées noires, les troubles alimentaires, les troubles psychomoteurs, un désintérêt général, une perte de l'estime de soi, une fatigue permanente. 

Les facteurs liés à la dépression peuvent être biologiques, socio-démographiques ou liés à l'histoire personnelle et au contexte.

La déprime touche tous les individus à certaines périodes de leur vie, c’est un état passager dirigé par les évènements qui viennent heurter la vie des personnes, cet état est court et n’a pas d’impact négatif durable sur la vie des individus.

La dépression, elle, est caractérisée par un ensemble de symptômes qui concernent non seulement des troubles de l’humeur mais aussi des troubles cognitifs et du fonctionnement corporel.

Les symptômes de la dépression sont : 

  • L’humeur dépressive caractérisée par une tristesse présente presque tous les jours et durant toute la journée, la particularité de l’humeur dépressive est qu’elle n’a pas de motif précis. 
  • Des troubles psychomoteurs caractérisés par des gestes lents, des paroles lentes et parfois même une lenteur des fonctions biologiques comme la digestion.
  • Un désintérêt généralisé caractérisé par la perte de motivation dans toutes les activités qui étaient auparavant des activités de plaisir pour l’individu, cela entraîne une absence de plaisir dans la vie de la personne souffrant de dépression. 
  • La perte de l’estime de soi caractérisée par une dévalorisation permanente de sa propre personne.
  • Des troubles du sommeil qui, dans le cas de la dépression seront l’insomnie et l’hypersomnie.  L’insomnie est le fait de ne pas trouver le sommeil, les personnes dépressives expliqueront souvent avoir trop de pensées négatives pour réussir à s’endormir et lorsqu’elles trouvent le sommeil, elles peuvent se réveiller plusieurs fois par nuit et peiner à se rendormir. Le sommeil n’est pas récupérateur et les insomnies ont un impact négatif sur la vie de la personne et sur son moral. L’hypersomnie quant à elle est caractérisée par un sommeil d’une durée bien au-dessus de la moyenne ; les personnes cherchent à fuir la réalité de leur souffrance en dormant. 
  • La fatigue permanente c’est-à-dire que la personne dépressive se sent toujours fatiguée, cela est dû en partie aux troubles du sommeil qu’elle rencontre.
  • Les troubles alimentaires viennent toucher la personne dépressive, ils peuvent se noter par une perte importante de poids en lien avec la perte de plaisir et de recherche de plaisir, ou au contraire une prise de poids car l’excès de nourriture peut combler le manque affectif dont souffre l’individu.
  • Les pensées suicidaires ou idées noires, les personnes dépressives vont beaucoup penser à la mort et à leur mort, des pensées suicidaires leur traversent l’esprit et elles iront même parfois jusqu’à s’imaginer très clairement leur propre suicide. Les risques de suicides chez les personnes dépressives sont une des complications du trouble.
  • Une diminution de la capacité de raisonnement, ce trouble cognitif n’est pas rare en situation de dépression, ainsi que la difficulté à se concentrer due entre autres aux troubles du sommeil et aux troubles alimentaires, ainsi que l’incapacité à se positionner face à une situation ce qui empêchera l’individu de faire des choix importants pour son bien-être et pour sa vie.

Dès les premiers signes d’état dépressif qui dépassent la simple déprime passagère, il est important d’en parler à un médecin et de demander de l’aide. 

La dépression, avec tous les symptômes qui vont avec, crée un renfermement sur soi et un sentiment de ne pas être compris. Les personnes dépressives doivent être entourées et suivies par un médecin.


Les complications que vivent le plus souvent les personnes souffrant du trouble dépressif sont liées à des sentiments d’inadéquation face aux conséquences qu’a le trouble sur leur vie sociale, familiale et professionnelle et sur leur quotidien. Sans aide, les conséquences peuvent s'avérer être irréversibles. 

Les principales complications de la dépression sont le risque de tomber dans une consommation d'alcool ou de drogues de manière problématique et développer des addictions et, dans le pire des cas le risque de suicide causé par les pensées suicidaires des individus, la perte totale du sentiment de plaisir, l'épuisement et la perte de l'estime de soi, 10 à 20% des patients dépressifs finissent par se suicider. 

Les personnes dépressives doivent absolument être suivies par un médecin spécialisé et être entourées.

Pour traiter une dépression, les traitements sont la psychothérapie et les antidépresseurs

Il y a différents moyens de procéder en fonction du type de dépression et de sa gravité :

  • Pour une dépression dite légère le médecin prescrit à son patient un soutien psychothérapeutique.
  • Si la dépression est plus intense, avec de nombreux symptômes présents et forts, le médecin va prescrire à son patient une thérapie et un traitement antidépresseur, les antidépresseurs sont efficaces contre la dépression dans les cas de dépressions d’intensité modérées ou sévères, ils ne sont pas recommandés dans les cas de dépressions mineures.
  • Si le trouble résiste au traitement, que le patient est demandeur et que le contexte s’y prête, le médecin peut re-diriger son patient vers un psychiatre.
  •  Si en plus des symptômes de la dépression, s’ajoutent des hallucinations et pensées délirantes, des neuroleptiques peuvent être prescrit au patient.

L’écoute du médecin généraliste est primordiale face à un cas de dépression et le dialogue entre le patient et le médecin est au coeur du traitement. 

Certaines personnes dépressives peuvent être hospitalisées dans le cas où le risque de suicide est réel et où les symptômes forts peuvent mettre en danger la vie du patient, ou lorsque le patient est très seul.

Certains patients peuvent refuser de prendre des antidépresseurs par peur de devenir dépendants et cultivent de fausses croyances comme quoi ils pourraient se soigner par leur simple volonté à aller mieux : ces croyances sont fausses, une personne souffrant de dépression doit être soignées et il est très difficile voire impossible d’en sortir seul.

La prévention de la dépression repose surtout sur le bien-être des individus, un rythme de sommeil régulier et suffisant à être réparateur est important, faire des exercices physiques régulièrement, se donner des objectifs à atteindre et tenter de les atteindre petit à petit est extrêmement bon pour les individus.

Au niveau des relations personnelles, s'ouvrir à ses proches est conseillé, ne pas hésiter à leur dire quand le moral n'est pas présent, s'entourer de personnes bienveillantes.

Au niveau de la relation à soi-même, ne pas être trop exigeant, s'écouter et chercher à avoir une paix intérieure grâce par exemple à la méditation ou à une passion, soigner son estime de soi.

Ne pas hésiter à demander de l'aide à un médecin dès les premiers symptômes ou doutes de dépression. 

Consultez l'un de nos Psys spécialites de

La dépression

en vidéo:

No items found.
Les services de télé-thérapie mis à disposition grâce à Voirmonpsy sont fournis par des psys agréés et thérapeutes certifiés. Ces professionnels fournissent des services via la plate-forme de télépsychologie de Voirmonpsy. Voirmonpsy ne fournit pas elle-même de services de santé.

 Voirmonpsy n’est pas pour vous si :

Vous êtes mineur     
Vous êtes en état de crise aiguë, en particulier de crise suicidaire, de dissociation ou de psychose aiguë.    
Une thérapie judiciaire a été demandée  

Voirmonpsy n’est pas un service d’urgence.
Pour toute urgence appelez le 112 (n° d’urgence européen)